Retrouvez notre quatrième et dernière lecture de la saison Textes à Dire 2017-2018, le mardi 10 avril à 18h30 : "Les oiseaux parlent aux oiseaux", par la Compagnie La belle étoile

Les oiseaux parlent aux oiseaux est une lecture composée de textes simples évoquant la Résistance pendant la deuxième guerre mondiale et plus largement, le combat de ceux qui se battent pour préserver ou conquérir une liberté.

Une place importante est réservée à la musique: chansons et poèmes accompagnés au ukulélé et au carillon ou a cappella à deux voix sont présents tout au long du spectacle. La composition vocale est privilégiée, avec un travail d’harmonisation des voix. L’image de l’oiseau lie l’ensemble des textes.

 

Les oiseaux parlent aux oiseaux web

 

 

 

 

 

 

 

Joseph Kessel, Maurice Druon, Anna Marly, Le chant des partisans

Textes lus et chantés 

Jean Moulin, Correspondance

Jean Richepin, Les oiseaux de passage

Yôko Ogawa, Cristallisation secrète

Serge Gainsbourg, La chanson du forçat

Victor Hugo, Liberté

Jacques Prévert, Pour faire le portrait d’un oiseau

Louis Aragon, La Rose et le Réséda

Leonard Cohen, The partisan

Romain Gary, Les Racines du Ciel

Conte russe (traditionnel)

Elsa Osorio, La capitana

Panaït Istrati, Vers l’autre flamme

Equipe artistique

Jeu, chant, carillon, mise en scène et adaptation : Fanélie Danger & Elise Moussion

Ukulélé, arrangements musicaux : Elise Moussion

Eléments de décor, photos et vidéo : Mathieu Vallet

Retrouvez notre troisième lecture de la saison Textes à Dire 2017-2018, le mardi 27 février à 18h30."Les Américains à Paris", par la Compagnie A brule-pourpoint.

Les americains a Paris web

Programmation des lectures Textes à Dire 2017/2018

Quatre lectures cette nouvelle saison à la médiathèque, retrouvez tous les détails en cliquant sur l'image çi-dessous :

 

plaquetteTAD2017 2018

OPAC Détail de notice

Claire et Elisabeth vous suggèrent le très émouvant roman de Monica Sabolo « Summer », aux éditions Lattès.
Un homme est hanté par l'absence de sa sœur, Summer, disparue vingt-quatre ans plus tôt... Un roman émouvant, poignant et angoissant naviguant entre thriller et récit poétique.

Summer et Benjamin ont grandi dans un milieu bourgeois suisse, couvés par une mère parfaite et un père, avocat, reconnu par ses pairs. Si Benjamin a toujours eu le sentiment d’être en marge de cette famille modèle, Summer, quant à elle, était une enfant bénie des dieux, belle, brillante et sportive. Mais quelques semaines après son dix-neuvième anniversaire elle s’évapore au bord du lac Léman. Fugue ? Enlèvement ? Noyade ? Nul ne l’a jamais su et vingt-quatre ans plus tard, sa disparition continue de hanter son frère cadet.
Les cauchemars de Benjamin se mêlent à des bribes de souvenirs d'enfance. Il devient un adulte tourmenté, névrosé, avec des obsessions morbides. Ces visions, imprégnées d'odeurs, de vent et d’effroi tournent toutes autour du monde aquatique dans lesquelles Summer est transformée soit en sirène soit en dépouille.
Le roman de Monica Sabolo est écrit avec sensualité et avec beaucoup de métaphores pour tracer l'itinéraire intérieur de Benjamin, qui aboutira vingt-quatre ans plus tard, à une véritable enquête sur la disparition de sa sœur Summer.
Empruntez-le à la médiathèque !

 OPAC Détail de notice

Gabriel vous recommande la BD "La guerre de Catherine", de Claire Fauvel et Julia Billet.
Durant la France de l’occupation, Catherine traverse la France, cachée dans des familles ou dans des pensionnats. Traquée, elle doit sans cesse s’inventer de nouvelles identités et s'enfuir. Elle essaye cependant de garder le sourire et pour ce faire, elle ne quitte jamais son appareil photo, avec lequel elle capture ses rencontres et ses états d’âmes.

 OPAC Détail de notice

Gabriel vous recommande "Les évaporés du Japon", de Léna Mauger et Stéphane Remael.
Une enquête où les deux journalistes partent à la recherche de quelques-uns de ces dizaines de milliers de japonais qui décident de tout quitter du jour au lendemain - Emploi, famille, et de disparaitre dans la nature. Que deviennent-ils ? Pourquoi la société japonaise fait comme s'ils n'existaient pas ?
A emprunter à la médiathèque !

 OPAC Détail de notice

Gabriel vous recommande le roman "Aquarium" de David Vann : La relation privilégiée entre Caitlin,12 ans et un vieil homme bouleverse complètement les rapports entre la mère célibataire et sa fille. De lourds secrets remontent à la surface... Pour le meilleur ou pour le pire ?

 OPAC Détail de notice

Elisabeth vous recommande "La terre qui penche", de Carole Martinez :

Un roman dont l’ambiance et le style est celui d’un conte, avec des esprits et une fée, tandis que rivière et forêt jouent de leurs sortilèges et accompagnent de leurs maléfices ou de leurs vertus protectrices les êtres dont nous suivons l’histoire.

Blanche est morte en 1361 à l'âge de 12 ans, pas très étonnant dans ce XIVe siècle secoué par les guerres, la peste, les sécheresses et les famines, mais son âme a continué de vieillir. C’est l’étrange histoire d’une fillette un peu sauvageonne qui continue à vivre dans les souvenirs de son fantôme fatigué.

Ce roman est envoûtant, il est chargé d’évocations, de poésies et d’images pour remonter le temps de l’enfance.

Venez participer à des lectures, des jeux de pistes et des déambulations l'après-midi du samedi 20 janvier à la médiathèque.

C'est la nuit de la lecture 2018 !

NuitLecture2018 badge 38mm